À nos parents …

Aujourd’hui oublions les projets de lois 3, 10 et 20. Oublions l’universalité des services de garde, de l’accès aux études supérieures et toutes autres coupures annoncées dernièrement. Ne parlons pas de ces cisaillements du tissu social québécois dans leur individualité.

Maintenant, partons d’un point commun : Oui notre système peut et doit être amélioré. C’est un fait, c’est une nécessité. Le modèle Québécois n’est pas parfait.

Il y a des solutions pour le corriger, il ne sera jamais parfait, mais on peut l’améliorer. La solution qu’on nous propose aujourd’hui c’est tout simplement de détruire ce modèle pour éventuellement faire plus de place à l’individualisme privé. L’austérité n’est qu’une stratégie pour nous enlever votre projet. Parce que apparemment que votre projet, il nous coûte trop cher. Nos créditeurs étatiques sont sur le bord de nous évincer de notre Québec? De reprendre tous nos biens?

Au lieu de vous dire pourquoi on n’est pas proche de la porte, j’aimerais vous rappeler que ce modèle vous nous l’avez légué. Vous nous avez fait grandir dans une société où le bien commun était important. Où nous devions prendre soin des faibles et des démunis.

Soit on a rien compris en 20 ans de vie commune avec vous, nos parents, soit quelque chose a changé dans les 10 dernières années. Parce que ça fait maintenant 30 ans qu’on croit à ces enseignements. À ce beau projet que vous nous avez vendu. Une société égalitaire où tout le monde avait sa chance.

Aujourd’hui tout ça ce n’était que de la bouette?

Parce qu’aujourd’hui vous voulez nous l’enlever? Le pire c’est que vous êtes convaincu que c’est pour notre bien que vous nous enlevez votre projet. Pour nous éviter des souffrances futures. C’est une belle preuve d’amour que de vouloir nous protéger.

On ne peut pas vous en vouloir, vous ne voulez que notre bien. Et pour ça, on vous aime.

Il y a juste un hic, c’est que nous, votre projet, on le trouve beau. On veut le poursuivre. Y foutre le feu n’est pas dans nos plans. Tout à l’heure on parlait de futur, c’est de notre futur qu’on parle. Votre futur il est déjà planifié.

Peut-être que c’est à nous de forger notre futur et de donner une base à nos enfants, en admettant qu’on puisse en avoir, pour qu’à leur tour ils forgent leur avenir avec l’héritage de leurs grand-parents.

Nous allons prendre le temps qu’il faut pour réparer les failles de notre modèle. Ce n’est pas parce que des gens qu’on a élu font une job de marde quand vient le temps de mettre en place les bases de notre système qu’on doit tout démolir. Des politiciens, ça reste des politiciens, faut les surveiller, leur dire quoi faire, ils travaillent pour nous.

Ça fait déjà un bout que je vous parle là, et plus ça va plus je vais devenir plate. J’ai pas le goût de me lancer dans les alternatives à l’austérité. Ces alternatives elles existent. Même le FMI et l’OCDE croient que ce n’est pas la solution pour tous les états.

Si je me mets à exposer toutes sortes de théories sur la dette, la monnaie, l’évasion fiscale et le capitalisme tel qu’on le connait aujourd’hui, je deviendrai très rapidement soporifique. Toutes ces théories ça fait plus de 2 mois que je les partage à tous les jours sur Twitter.

Twitter c’est pas la vie. Vous avez bien raison.

N’empêche, faites nous confiance un peu des fois.

Pour qu’on soit en train de foncer dans un mur, encore faudrait-il que le dit mur existe. Et si vous avez raison, qu’il existe le mur, si on fonce dedans nous allons certainement nous faire mal. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

Au moins, à court terme, on aura pas scrapé notre pouvoir d’achat et notre capacité de prendre soin de vous quand ils vont couper dans vos fonds de pension. Parce qu’ils vont le faire si on continue comme ça et qu’on les laisse faire.

Dans l’immédiat, on a beaucoup plus peur pour votre avenir que vous pouvez avoir peur pour le nôtre. Parce que pour vous, ça arrive beaucoup plus vite que pour nous …

C’est aussi pour vous que nous allons marcher cet après-midi.

On vous aime!

FB_tuile_manif29nov_lieux1-2

Une réflexion sur “À nos parents …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s