Merci Québec, Émile a 2 mois!

Aujourd’hui, ça fait exactement 2 mois que mon petit Émile est sorti de mon ventre via une césarienne qui aura marquée ma vie à tout jamais. Ma première visite d’une salle d’opération à vie. J’ai pleuré du début jusqu’à la fin. J’ai pleuré de peur, de joie, de hâte, d’appréhension, de panique, de bonheur… Vous voyez le genre? Le cocktail de morphine a dû aider un petit peu aussi, mais il reste que j’étais quand même dans tous mes états de voir arriver ce petit être dans ma vie. J’avais peur de ne pas l’aimer et finalement, ça été un vrai coup de foudre. Même tout emmailloté et à 1 po de ma face parce que l’infirmière avait peur que je n’arrive pas à le voir (?), son petit visage parfait m’a tout de suite conquis.

DSC_0023_2

Émile – 2 minutes


DSC_0006_2

Émile – 2 mois

Deux mois plus tard, j’ai jamais eu autant de cernes, je ne me suis jamais sentie aussi insécure, je n’ai jamais eu autant peur de perdre une personne, mais je suis comblée. Moi qui avait peur de ne jamais avoir l’appel de la maternité, je me trouve pas si mal. L’amour que j’ai pour lui fait toute la job faut croire! Regardez-moi ce sourire, comment ne pas se sentir choyée par la vie. Surtout sachant toutes les difficultés par lesquelles nous sommes passés pour l’avoir.
Surtout sachant que le projet de loi 20 a été adopté la semaine passée et que plusieurs couples voient leur espoir mourir à la suite de cette annonce. Sachant que l’envie d’être parents est un désir souvent plus fort que nous. Sachant qu’aujourd’hui, pour les Québécois infertiles, cela devient un luxe d’avoir un enfant… Quand c’est l’essence même de la vie.

Oui, Émile a été une victoire «rapide», par insémination (la deuxième). Par contre, notre cas faisait en sorte que la FIV était la prochaine option. Nos papiers étaient signés, les rendez-vous étaient pris. Aujourd’hui, je comprends ce que toutes les mères m’ont dit quand j’étais enceinte : cet amour incompréhensible et plus fort que tout qui nous envahi dès qu’on croise le regard de ce petit être. Je n’ose même pas imaginer le sentiment de ces femmes et de ces hommes qui devront retarder leur projet pour amasser les 10 000$ nécessaires (pour un seul cycle in vitro) ou tout simplement l’oublier par dépit. Ça me brise le cœur. C’est tout simplement inhumain. Tout ça, pour sauver quelques millions de dollars au Québec (et donner des milliards à des entreprises privées).

Bref…

 Je chéris mon petit bonhomme plus que tout et je remercie le programme de procréation assistée du Québec de nous avoir permis d’avoir cette petite merveille qui nous apportera un bonheur qui n’a pas de prix, pour le reste de notre vie!

photo: Dominick Gravel, http://www.dkgphoto.com

Photo: Dominick Gravel – http://www.dkgphoto.com

Une réflexion sur “Merci Québec, Émile a 2 mois!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s