Montagnes russes et stratégies africaines

Ouffff… [insérez ici, un ÉNORME SOUPIRE].

Non mais quelle semaine! Depuis le début de nos préparations, ce qui veut dire depuis janvier dernier, tout allait si bien. Sincèrement, nous avons eu des embûches, mais avec l’aide précieuse de notre organisatrice Sun-Nya, tout passait comme dans du beurre et on réussissait toujours par avoir ce qu’on voulait, ou presque, au prix qu’on voulait… ou presque!

À deux semaines du grand jour, le stress est plus présent. Va-t-on réussir à tout finaliser à temps? Il ne faut surtout pas oublier ci et ça à Montréal. Avait-on calculé ça dans le budget? Quand est-ce qu’on va recevoir ça? Il faut pas oublier d’acheter ça?… Etc! Etc!

Mais nous n’étions pas au bout de notre stress. En tout cas, pas assez pour notre traiteur. Celui-ci ayant décidé de doubler ses prix à 2 semaines d’avis. Quand notre entente est fait depuis avril, que le dépôt est donné, qu’il n’avait aucune mention sur le contrat que les prix pouvaient changer. Nous avons même fait des changements dans la soumission il y a un mois et il nous avait dit que tout était beau, il n’y avait aucun problème. Et puis BAM! Coup de pelle en pleine face! [Insérez ici beaucoup, beaucoup, beaucoup de jurons]. Nous n’avions pas les moyens de payer le surplus, franchement exagéré! On s’entend que, avec les bonnes raisons ou non, son geste est tout a fait digne d’un splendide con, pour ne pas dire d’un suprême trou du cul. Quelle personne assez sensée, avec un minimum de respect, penserait faire ça à un couple qui dévoue tout leur temps (et oui, tout leur argent) à l’événement qui s’avère être l’un des plus beaux dans une vie! (Parlez-moi pas que c’est d’accoucher d’un enfant… je crois pas que «chier une boulle de quille» soit le plus beau moment de ma vie!)*. Bref, je n’arrive pas du tout à concevoir que quelqu’un peut être aussi cave pour faire ça. Belle stratégie africaine que de trouver un autre traiteur à 1 semaine et demie du mariage.

Mais bon, encore une fois, super Sun-Nya a fini par nous trouver une autre place qui ont gentiment accepté de nous venir en aide. MERCI! Et ça, ce n’était qu’une partie des tuiles qui nous sont tombés sur la tête! Ça ne donne rien que j’élabore plus, je vais vous enlever le goût de vous marier. Parce que sincèrement, j’ai eu envie, plus d’une fois cette semaine, de baisser les bras et faire « fuck off, on cancelle toute!« . Ça va être quétaine ce que je vais dire mais… C’est quand je suis assise à mon bureau, que je tourne la tête vers la droite et que je vois mon amoureux et que je me dis «esti, je vais être sa femme!»… C’est là que je souris, larmes de joie aux coins des yeux, et que je me dis que oui, même après toutes ces montagnes russes d’émotions, je veux me marier.

Dans 1 semaine! Ayoye!
Là, j’ai hâte! Stressée oui, mais surtout hâte! Câline qu’il va être beau mon chum! Pis maudit que je vais le frencher en y pognant une fesse!!!!

* N’allez jamais dire à mes futurs enfants que j’ai dit ça! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s