« Il n’y a pas de mauvaise température, il y a seulement des gens mal habillés» FUCK OFF!

24-25 Juin.

C’est sous la grosse chaleur et la grosse pluie de la St-Jean qu’on a quitté Montréal le 24 juin à 16h10. Le premier vol vers Halifax s’est très bien passé. Notre escale de 3h était un peu moins agréable. Mettons que le choix de bières à l’aéroport était restreint et plutôt ennuyant en plus d’avoir un service désa… Ah non, pas de service pantoute dans les resto-bars qu’on a tenté.  On s’est donc clanché une moitié de film dans l’aire d’attente. Le vol s’est bien passé. Tout le monde essayait de dormir, probablement avec la même nervosité que nous. Et on va se le dire, dormir assis «drette» dans un siège d’avion, c’est pas le gros confort.

Arrivés à Keflavik, à 6h15 am (heure locale), on repasse des douanes, on nous fait une jolie étampe dans nos passeports, on prend nos bagages et on fait le plein de vin et de bière au Duty Free. Le gars de la location de char nous avait dit qu’il allait être là à notre arrivée, mais PM avait confirmé pour 9h. Quand nous sommes sortis, il ne semblait pas être là. PM a fait le tour à quelques reprises, mais aucun signe de lui. On se dit donc qu’il faut attendre à 9h. Un gros 2h à se morfondre sur des bancs pas confortables sur lesquels il n’y a aucun moyen de se coucher.

IMG_0009_2

 

9h15, le gars de la location de voiture n’est toujours pas là. 9h20, toujours pas. PM appelle, ils s’en viennent. 10 minutes plus tard, nous sommes en route vers le centre de location avec le responsable qui nous fait savoir qu’on a attendu 2h pour rien… Joie!

10h, on est enfin prêt à aller explorer le pays!!! Ou presque… Où est-ce qu’on s’en va? N’ayant pas fait d’itinéraire, on était un peu pris au dépourvu. Ça y est là!!! On a donc roulé un peu dans Keflavik, sur le bord de l’eau, prendre nos premières photos. Apprivoiser notre stock photo que Lennon nous a gentiment prêté. Merci!

DSC_0053_2

DSC_0058_2

DSC_0112_2

DSC_0090_2

DSC_0084_2

DSC_0081_2

DSC_0066_2

 

Comme on était pas loin, et que quand on reviendrait dans la ville, il y aura le ATP festival, donc beaucoup de festivaliers, on a décidé d’aller au Blue Lagoon. 5-10 min plus tard, nous marchions vers le site, avec un paquet de touristes débarquer de 4-5 gros autobus. Il y a avait un line up en plus de faire vraiment pas beau dehors. Mais t’sais, d’un vrai bon frette tannant, avec pluie et vent en prime. Pas capable de garder les yeux ouvert 1 sec. Ça n’aurait pas été l’fun, fais qu’on a rebroussé chemin. C’est une partie remise à la fin du voyage.

C’est vraiment en prenant la route 427 que j’ai réalisé où je me trouvais. Ces montagnes au sommet brumeux, ces vastes champs de pierres recouvertes de mousse, ces hot spots qui «boucanent» ici et là dans les flans de montagnes, ces trous d’eau blanche-turquoise au milieu de nul part. Je n’arrive toujours pas à trouver les mots pour exprimer ce que je ressens d’être ici. J’en suis encore bouche-bée et quand j’y pense trop, j’ai les larmes qui me montent aux yeux. On s’est arrêté aux 5 minutes toute la journée. Impossible de pas prendre de photos, c’est ben trop beau!!!

DSC_0120_2

DSC_0138_2

DSC_0173_2

DSC_0174_2

DSC_0216_2

DSC_0189_2

DSC_0200_2

 

Il y a beaucoup de points marquants en cette première journée. Tout était nouveau évidemment. J’ai été impressionnée par la couleur de l’eau turquoise d’un trou perdu quelque part entre Isólfsskáli et Krysuvik. Justement à Krysuvik, nous sommes arrêté au Seltún. Un «champs» de solfatares (de la boue bouillante). C’était beau à voir mais ça sentait très très fort! On aurait dit qu’on nous avait mis la face dans une sandwich aux oeufs!

 

AAA_3134

IMG_3133

DSC_0291_2

DSC_0273_2

DSC_0259_2

DSC_0310_2

DSC_0332_2IMG_0074_2

 

Parce qu’on a eu froid toute la journée, et aussi parce qu’on n’avait pas dormi depuis plus de 36h qu’on a décidé de remonter la 428 vers Reykjavík pour se louer une chambre au chaud. Histoire d’avoir une bonne nuit de sommeil et essayer de me remettre de ma grippe qui l’a eu dur ces dernières heures. En même temps, nous n’avions pas acheté notre clé internet pour pouvoir vous feeder de nos histoires. Mais ça, sans être capable de ne pas s’arrêter encore au 5 minutes, dont pour ce super lac, bordé de sable noir comme j’avais tant hâte de voir.

IMG_3034

 

On a laissé nos bagages à l’hostel, et on est allé dormir devant notre assiette dans un petit resto italien pas très loin. PM dormait littéralement dans son assiette!!! Là où on s’est fait servir par une Italienne qui parle Italien, Islandais, Espagnol mais pas anglais!

C’est donc après une bonne douche qu’on s’est couché chacun dans notre lit, PM prenant celui du haut et qu’on a décidé de dormir la toile baissée (chose qu’on fait jamais!). À 22h30, il faisait encore jour.

Vous ne rêvez pas, c'est bien de la 50. Mais non, ils n'en vendent pas ici. Mais vous saviez bien qu'on ne pouvait faire ce voyage sans boire de la 50.

Vous ne rêvez pas, c’est bien de la 50. Mais non, ils n’en vendent pas ici. Mais vous saviez bien qu’on ne pouvait faire ce voyage sans boire de la 50.

 

Demain, on prend la route 1 pour revenir sur nos pas d’aujourd’hui, et continuer notre excursion!

Une réflexion sur “« Il n’y a pas de mauvaise température, il y a seulement des gens mal habillés» FUCK OFF!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s