Roule roule roule…

La nuit s’est bien déroulé dans notre petit cottage humide. La chaufferette a fait en masse la job. Malheureusement, le soleil n’a pas décidé de se pointer le bout du nez. C’est malheureux. Osar a l’air de vouloir nous offrir un beau paysage. On va devoir s’en passer pour cette fois.

DSC_0012_2

DSC_0022_2

DSC_0050_2

Plutôt que de redescendre par où nous sommes arrivés, on continue notre chemin vers la pointe sur la 711, espérant pouvoir y voir quelque chose. On s’arrête quelques kilomètres plus loin dans une vieille maison/ferme. Il y a des chandails de laine à vendre. Depuis le début qu’on les magasine, mais je tenais à acheter local, à une artisane et non pas à une grande entreprise. Ça ne pouvait pas être plus local. C’était directement dans son portique. PM a eu un coup de foudre pour le sien. De mon côté, c’est pas celui de mes rêves, mais j’ai eu une émotion quand je l’ai mis pour m’en aller. Depuis le temps que je rêve de mon pull islandais. Bref, maintenant on a l’air de deux beaux moutons!

IMG_4773_2

DSC_0325_2

Comme on avait pas pris le temps de déjeuner, on s’est arrêté dans un petit restaurant-château. PM souhaitait beaucoup que le château offre des oeufs et du bacon. Ça fait 3 jours qu’il m’écoeure avec ça alors je le souhaitais beaucoup moi aussi. Déception, ils n’offrent que de la soupe et… de la soupe. Je prends celle aux pois chiches et PM la soupe de poissons. La déception s’est lu sur mon visage dès que j’ai senti la soupe arrivée. Du cumin!!! (Je me suis révélée une intolérance très désagréable au cumin. Quand j’en mange, j’ai l’impression de vouloir vomir par tous les orifices du corps, sentiment ben l’fun accompagné d’étourdissement. Bref, si je mange du cumin, je risque de passer une maudite journée de m****, c’est pas peu dire!) Finalement, c’est du cury (ou cari… whatever). Je suis pas fan mais je décide de tenter quand même pour me rendre compte qu’elle était excellente cette soupane!

IMG_4785_2

IMG_4787_2

Trève d’anecdote inintéressante, on reprend la route. On y aperçois quelques minis éclaircis mais rien d’énervant. On s’arrête tout de même plusieurs fois en chemin pour quelques photos.

DSC_0058_2

DSC_0066_2

DSC_0072_2

DSC_0087_2

DSC_0130_2

DSC_0155_2

Hvammstangi. Une ville, ce qui signifie pause pipi et manger. Comme on a mangé une tonne de jujube en forme de tout plein de choses bizarres (Seins, fesses, crotte, voiture, oursons… Tout ça dans le même sac), on a pas un gros appétit. On se prend donc un sac de frites pour apporter. un GROS sac de frites. De quoi s’écoeurer!

IMG_3904_frite

La route est encore longue mais on garde le moral. On nous avait conseillé de faire le détour à Drangsnes pour voir l’île de Grimsey où l’on peut voir des macareux. Encore une fois, la température nous a empêché de les voir et il était trop tard pour un tour de bateau pour s’y rendre. Au moins, on aura vu une fille sortir en bikini sur le bord de la route, pour marcher vers la mer… La trouvant pas mal folle (Il doit faire 0 degré dehors avec un vent violent), on s’arrête un peu plus loin et on sort les jumelles. Ben criss, y’a un hot tub dans les roches, entre la route principale et la mer. N’importe quoi! Finalement, elle est pas siiii folle!

Je vous ai encerclé là où se trouvait le hot tub.

Je vous ai encerclé là où se trouvait le hot tub.

L'île où on aurait pu voir des macareux.

L’île où on aurait pu voir des macareux.

On continue et PM est un peu découragé. On s’en ligne sur Djúpavík. Je n’avais pas remarqué qu’on allait devoir refaire une bonne partie du chemin le lendemain pour se rendre à Isafjördur. Je me sens mal à l’aise. Je sais que c’est parce que Sigur Rós y ont fait un show que PM veut y aller. Surtout que plus on avance sur la route, plus c’est décourageant. Le chemin est pas très beau. Mettons que la tempête semble avoir frappé fort dans le coin. On a même rencontré les restants d’un ébouli, de grosses roches en plein dans le milieu du chemin, juste après un détour. On fait le saut. Par contre, la vue est malade! On se dit que pour ça, ça valait la peine. Mais c’était avant qu’on tourne le coin pour enfin apercevoir Djúpavík. WOW.

DSC_0245_2

DSC_0296_2

DSC_0324_2

À suivre…

Une réflexion sur “Roule roule roule…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s